projet_formation

Pour mener à bien la mission de la Chaire, c’est-à-dire d’accroître la participation féminine en sciences et en génie, des vidéos, un moyen de communication engageant, seront créées pour différents publics.

Tout d’abord, les filles du secondaire et du cégep doivent choisir un domaine d’études, et les modèles féminins peuvent alors contribuer à faire pencher cette décision vers les sciences et le génie. En effet, ils permettent d’éliminer les stéréotypes, de voir les possibilités offertes et d’identifier des valeurs qui les rejoignent.

Ensuite, les étudiantes universitaires ont déjà fait leur choix de domaine, mais elles doivent désormais se préparer au monde du travail ou aux études supérieures. Connaître les défis qui les attendent vraisemblablement, voir des modèles de persévérance et de réussite ainsi qu’obtenir des conseils de femmes en sciences et en génie sont tous des outils-clés pour s’épanouir dans ces domaines.

Pour ces publics identifiés, trois types de vidéos seront réalisés :

Autoportraits d’étudiantes universitaires de tous les niveaux
Public cible : filles du secondaire et du cégep

Les étudiantes universitaires en sciences et en génie expliqueront comment leurs études leur permettront d’améliorer notre monde, une mission qui touche grandement les filles. Cette amélioration peut se faire par la conservation de l’environnement, le développement d’énergies propres, l’amélioration de la qualité de vie, etc.

Portraits de femmes étudiantes, techniciennes et professionnelles
Public cible : filles du secondaire et du cégep

Les vidéos correspondront à des entrevues semi-dirigées dans lesquelles des femmes œuvrant en sciences et en génie présenteront leur milieu d’étude ou de travail. Cela permettra de démystifier concrètement ces domaines.

Conseils de femmes professionnelles et chercheures
Public cible : étudiantes universitaires

Des femmes en sciences et en génie serviront de modèles féminins de persévérance et d’accomplissement personnel et professionnel. Leurs conseils outilleront les étudiantes universitaires afin qu’elles puissent relever des défis, et ce, en réfléchissant à leurs motivations et au soutien qu’elles peuvent obtenir.