projet_formation

La Chaire est fière d’annoncer qu’elle entreprendra en 2016-2017 la suite et l’élargissement du projet initialement financé par le programme Novascience du ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation. Grâce au soutien financier du Secrétariat à la condition féminine, la deuxième phase du projet permettra d’appuyer les enseignantes et les enseignants du primaire et du début du secondaire afin qu’ils puissent cultiver et maintenir l’intérêt des jeunes filles (et des garçons) à l’égard des sciences et de la technologie (ST).

Dans cette deuxième phase du projet, nous apporterons un soutien aux enseignantes et enseignants en les outillant à la fois de manière conceptuelle et matérielle afin de les guider dans l’appropriation de la séquence d’enseignement en entier (trousse didactique Safari-photo (hors de l’ordinaire) au Labo-Sphère).

Pour ce faire, nous développerons

1) Une nouvelle trousse matérielle à l’intention des enseignantes et enseignants qui sera élaborée à l’aide de matériel d’ingénierie représentatif de la pratique réelle de l’ingénieur (poulies, masses, leviers, etc.). Cette trousse matérielle agira à titre de démonstrateur et pourra être utilisée pendant la séquence d’enseignement en permettant d’établir un environnement authentique qui engage davantage les élèves sur le plan intellectuel;

2) Une banque de vidéos qui présenteront le déroulement des expérimentations et qui expliqueront les observations qui en découlent. Ces vidéos permettront aux enseignantes et aux enseignants de se préparer adéquatement aux questions que les élèves pourraient se poser et à anticiper les difficultés et les obstacles à l’apprentissage qui pourraient survenir.

3) Un dispositif de formation destiné aux enseignantes et aux enseignants ainsi qu’aux conseillères et conseillers pédagogiques du primaire et du secondaire. Le dispositif sera structuré par un ensemble d’ateliers de formations qui auront lieu dans les locaux de la Faculté de génie et de la Faculté d’éducation. Ceux-ci viseront à amener les participants à s’approprier les modalités de mise en œuvre de la trousse, à acquérir des connaissances en épistémologie des sciences du génie et à s’approprier la démarche technologique de résolution de problème en tenant compte des caractéristiques particulières de cet enseignement.

Nous croyons que ce projet aidera les enseignantes et les enseignants du primaire et du secondaire à diminuer leur anxiété par rapport à l’enseignement de la technologie, à améliorer la formation qu’ils offrent en technologie, à développer le plaisir cognitif de la résolution de problèmes technologiques chez les élèves et à se sensibiliser à la différence de perception des ST chez les filles et les garçons.