bandeau_slider2

La Chaire pour les femmes en sciences et en génie poursuit les objectifs énoncés dans Missions et objectifs comme fil conducteur dans l’élaboration de ses activités de promotion, de recrutement et de rétention. À ce fil conducteur s’ajoutent des objectifs spécifiques au public ciblé pour chaque activité.

Interventions en milieu scolaire

Dans le but d’avoir une influence significative et durable, la Chaire déploie ses actions auprès de tous les niveaux de scolarité. D’abord, à l’école primaire, elle travaillera à démystifier le rôle des sciences et du génie en créant une image positive de la contribution sociale de ces domaines auprès des enfants et de leurs parents, plus particulièrement des mères qui influencent grandement les intérêts de carrière des jeunes filles. Chaque projet est donc accompagné d’un document d’accompagnement et de sensibilisation.

Ensuite, à l’école secondaire et au cégep, alors que les adolescentes sont à la recherche d’un domaine d’étude ou d’une future carrière, ces objectifs sont toujours poursuivis, mais un autre s’ajoute : celui de contrer les stéréotypes et de montrer le côté humain des sciences et du génie.

Interventions à l’université et en milieu professionnel

À l’université, les femmes ont déjà fait leur choix de carrière. Leurs besoins se situent désormais du côté de l’acquisition de compétences ou de la préparation aux défis et obstacles en milieu de travail. La Chaire offre des activités qui permettent de développer des qualités indispensables pour une carrière en sciences et en génie telles que le travail d’équipe, la communication interdisciplinaire, la gestion de projet, le leadership et la créativité.

En milieu professionnel, les administrateurs et les patrons peuvent avoir un impact important sur la rétention et l’avancement des femmes. Sensibiliser et former ces décideurs quant aux stéréotypes, aux biais inconscients et à la discrimination associés au genre ainsi qu’aux avantages de la diversité est primordial. La chaire organisera des activités d’accompagnement qui permettront de développer des compétences transversales, telles que la conciliation étude-famille ou travail-famille, la diversité au travail, la reconnaissance de la valeur du mentorat, le réseautage, la négociation, la formation et la gestion d’une équipe, etc., qui sont utiles pour l’insertion et l’avancement professionnel.